Pierre Richard

Active - 1945 - 2017  |   Born - Aug 16, 1934 in Valenciennes, France  |   Genres - Comedy

Share on

Comedic actor Pierre Richard was one of France's most popular performers during the early '70s and is best remembered internationally for starring in the zany French comedy Le Grand Blond Avec Une Chassure Noire (The Tall Blond Man With One Black Shoe) (1972) and it's sequel. Born Pierre Richard Maurice Charles Leopold Defays, he was raised in an upper-class family. Early in his career Richard worked at the Paris Music Hall. He made his feature film debut in Alexandre le Bienheureux (1967). In his subsequent career, Richard frequently teamed with Aldo Maccione, and most notably with Gerard Depardieu, in such features as La Chevre (1981), Les Comperes (1984), and Les Fugitifs (1987). Richard made his directorial debut with Le Distrait (The Daydreamer) (1970) for which he also wrote the screenplay.

Movie Highlights

See Full Filmography

Factsheet

  • Il est issu d'une famille bourgeoise du Nord de la France. Son grand-père était directeur de l'entreprise Escaut-et-Meuse, ancêtre d'Usinor.
  • Sa mère l'a prénommé Pierre-Richard en référence à son acteur préféré : Pierre Richard-Willm.
  • Dans sa jeunesse, il fait l'école buissonnière pour aller au cinéma. Il rêve de devenir acteur, mais ses parents l'incitent à poursuivre ses études.
  • Il fait ses débuts au théâtre avec Antoine Bourseiller ainsi que dans des cabarets parisiens en interprétant notamment des sketches écrits avec Victor Lanoux.
  • En 1968, il décroche un rôle dans Alexandre le bienheureux. Deux ans plus tard il se lance dans la réalisation de son premier film intitulié Le distrait.
  • Dans les années 1970, il développe son personnage comique, burlesque et poétique grâce à ses deux films-phares, Le grand blond avec une chaussure noire (1972) et Le retour du grand blond (1974).
  • Au début des années 1980, sa notoriété s'installe grâce à sa collaboration avec Francis Veber. Il partage l'affiche avec Gérard Depardieu dans La chèvre (1981), Les compères (1983) et Les fugitifs (1986).
  • Si ses premiers films comiques ont toujours tendu à dénoncer la société française, il juge certains autres ratés car ayant un trop fort but commercial (notamment Droit dans le mur  en 1997).
  • En 2014, il lance sa web tv qui rencontre un petit succès auprès de ses fans. Très touche-à-tout, il est également vigneron depuis 1986 et s'est essayé à plusieurs reprises à la chanson.