Michèle Morgan

Active - 1937 - 1990  |   Born - Feb 29, 1920 in Neuilly-sur-Seine, France  |   Died - Dec 20, 2016   |   Genres - Drama, Romance

Share on

Born Simone Roussel, this delicate, sophisticated, detached star of French and international films had notably large, expressive eyes. In her youth she studied acting with Rene Simon, and debuted onscreen at age 15 in a bit part. Soon Morgan progressed to lead roles, becoming the most popular actress in France. She made several films in Hollywood during World War II but was underutilized in her roles. For her work in Jean Delannoy's La Symphonie pastorale (1946) she won the Cannes Film Festival Best Actress Award. In 1969 she was named Chevalier of the Legion of Honor. From 1942-49 she was married to actor William Marshall; their son is actor Mike Marshall. She was the widow of French actor Henri Vidal, and later married actor Gerard Oury. She authored an autobiography, Avec ses Yeux/With Those Eyes (1977). Morgan largely retired from the screen in 1968, but occasionally returned in both lead and cameo roles. Morgan died in 2016, at age 96.

Movie Highlights

See Full Filmography

Factsheet

  • Suite à la crise de 1929, sa famille déménage à Dieppe où elle découvre la scène à l'occasion d'un spectacle au casino.
  • En 1935 elle monte à Paris avec son frère Paul.
  • Elle s'inscrit au Cours Simon et prend le pseudonyme de Michèle Morgan.
  • En 1937 elle obtient le premier rôle féminin du film de Marc Allégret Gribouille.
  • En 1938 elle tourne Le quai des brumes dans lequel ses yeux d'un bleu limpide inspirent la célèbre réplique de Jean Gabin : "T'as de beaux yeux tu sais". Plus tard, son compagnon, Gérard Oury,  fera graver cette phrase sur son épée d'académicien.
  • En 1939 elle part aux États-Unis avec Jean Gabin avec qui elle rompt pour épouser William Marshall.
  • Son mauvais anglais lui fait rater le premier rôle de Soupçons d'Alfred Hitchcock, elle reconnait avoir pris de mauvaises décisions qui lui ont fait rater quelques rôles aux États-Unis.
  • En 1946, à son retour en France elle reçoit le premier prix d'interprétation féminine de l'histoire du Festival de Cannes pour son rôle d'aveugle dans La Symphonie pastorale.
  • En 1967 elle suspend sa carrière et se consacre à la peinture.
  • En 1971 elle préside le jury du Festival de Cannes.
  • Fin des années 70 elle crée sa propre ligne de cravates, les "Cravates de Michèle Morgan".
  • En 1997 elle joue dans le téléfilm  Des gens si bien élevés écrit par Danièle Thompson, la fille de Gérard Oury.
  • Après avoir été élue dix fois par le public "actrice française la plus populaire", elle annonce, en 2001, la fin de sa carrière.