Marcel Pagnol

Active - 1931 - 2013  |   Born - Feb 28, 1895 in Aubagne, France  |   Died - Apr 18, 1974   |   Genres - Drama, Comedy, Comedy Drama

Share on

French filmmaker Marcel Pagnol began his career as an English teacher in the Marseilles region; in his free time he continued, as he had done since he was 15, to write plays. In 1922, he began teaching in Paris. While he'd had several of his plays produced in Marseilles, he was pleased and surprised to discover that Parisian theaters were also interested in his work; he soon abandoned teaching to become a full-time playwright. During the late '20s when his career was at its peak with plays such as Topaze and Marius, Pagnol decided to make 'talkies', and founded his own studio. As he regarded films as useful medium only for recording stage plays and making them available to a wider audience, Pagnol's films were straightforward chronicles of stage plays. Because he only recorded the best of the best from Southern France, his work was popular. In addition to directing and playwrighting, Pagnol also wrote screenplays for film adaptations of his plays for other directors such as Alexander Korda.

Movie Highlights

See Full Filmography

Factsheet

  • En 1915, encore adolescent, il perd sa mère avec qui il entretenait une relation fusionnelle. La même année, il est réformé de l'armée en raison de la faiblesse de sa constitution physique.
  • Il mène une brillante carrière d'enseignant jusqu'en 1927 où il décide de quitter l'Éducation Nationale pour se consacrer à la littérature.
  • C'est avec sa pièce Marius, jouée au théâtre en 1929, qu'il acquiert une certaine notoriété et devient célèbre.
  • À Marseille, en 1934, il fonde sa société de production et ses studios de tournage. Il réalise plusieurs films avec les plus grands acteurs de l'époque, tels que Fernandel et Pierre Fresnay.
  • Durant la Seconde Guerre mondiale, il doit se séparer de ses studios qui sont repris par l'entreprise Gaumont. Il reste directeur de production des "Films Marcel Pagnol".
  • En 1946, il est élu à l'Académie française lors d'une élection groupée visant à remplir les sièges devenus vacants sous l'occupation allemande.
  • En 1951, il quitte Paris pour Monte Carlo suite à des problèmes avec le fisc français. Il s'installe dans une villa, non loin de son ami et admirateur : le Prince Rainier III de Monaco. Ce n'est qu'en 1954, suite à la mort de sa fille Estelle, qu'il retourne à Paris.
  • En 1955, il est choisi pour présider le 8e Festival du Film de Cannes.
  • En 1956, il se détourne du cinéma pour se lancer dans la rédaction de ses mémoires d'enfance : La gloire de mon père et Le château de ma mère.
  • À sa mort, il est inhumé au cimetière de La Treille à Marseille, aux côtés de sa mère et de sa fille Estelle.