Jacques Dutronc

Active - 1969 - 2014  |   Born - Apr 28, 1943 in Paris, France  |   Genres - Drama, Romance

Share on

Biography by Yuri German

As a teenager, Jacques Dutronc loved both rock music and American films. Montgomery Clift and Kim Novak were his favorite movie stars. Dutronc started as a guitarist in the small rock group El Toro et les Cyclones and they recorded two singles. In 1965, he was asked by the manager of Françoise Hardy to write a few songs for her so Dutronc composed "Le temps de l'amour" and "Va pas prendre un tambour." Having proven himself as a successful songwriter, Dutronc decided to pursue a solo career in 1966. With provocative songs that matched the rebellious spirit of the '60s, he quickly gained popularity in his native France. His 1968 song "Il est cinq heures Paris s'éveille" became an instant classic of French pop music. In 1973, Dutronc successfully ventured into acting -- unlike most popular musicians turned actors, Dutronc almost exclusively chose non-musical roles -- and displayed considerable dramatic skills in the films of such renowned directors as Jean-Luc Godard, Claude Lelouch, Maurice Pialat, and Andrzej Zulawski. In 1992, Dutronc received a Best Actor Cesar for his unusual portrayal of the title character in Van Gogh. He continues his musical career and remains one of the most popular performers in the French-speaking world.

Movie Highlights

See Full Filmography

Factsheet

  • En 1958, il n'a que quinze ans lorsqu'il commence à fréquenter le Golf-Drouot, où il croise régulièrement Eddy Mitchell et Johnny Hallyday.
  • L'année suivante, la maladie de Bouillaud le contraint à rester chez lui pendant un an, de longs mois qu'il met à profit pour étudier de manière autodidacte la guitare en écoutant la radio et des disques.
  • Il monte alors un groupe, Les Tritons, et s'oriente vers une carrière musicale, motivé par le succès rencontré par Johnny.
  • Tour à tour dessinateur, guitariste, assistant de directeur artistique, compositeur et chanteur, il est guitariste dans le groupe El Toro et les Cyclones et joue occasionnellement aux côtés d'Eddy Mitchell.
  • Parallèlement, il compose plusieurs titres, dont un morceau qui deviendra "Le temps de l'amour", un des premiers succès de Françoise Hardy.
  • Mais c'est en chantant "Et moi, et moi, et moi" qu'il atteint la consécration, le 45 tours devenant un des tubes de l'été 1966 avec plus de 100 000 ventes, suivis d'autres succès tels que "Mini, mini, mini".
  • S'ensuit son premier album qui comprend les hits "Les Play-Boys", "Les Cactus", "J'aime les filles". Deux ans plus tard, avec "Il est cinq heures, Paris s'éveille", il caracole en tête des hits parades de France, de Belgique et de Hollande.
  • Dans les années 1970, il se fait plus discret dans l'industrie de la chanson mais tourne pour le cinéma, notamment L'important c'est d'aimer d'Andrzej Zulawski aux côtés de Romy Schneider, avec laquelle il a une relation le temps du tournage. Il continue toutefois d'enregistrer des succès tels que "Le Petit Jardin" ou le générique d'Arsène Lupin, et revient en force avec l'album Merde in France en 1984, succès confirmé les années suivantes avec plusieurs albums disques d'or dont J'ai déjà donné qui comprend sept titres de Gainsbourg.
  • Dans les années 1990, il publie un seul album, Brèves rencontres, où il collabore avec son fils, et sort son dernier album en 2003, intitulé Madame l'existence.
  • En 2014 et 2017, il est sur scène avec Eddy Mitchell et Johnny Hallyday dans le spectacle "Vieilles Canailles".