Emir Kusturica

Active - 1978 - 2016  |   Born - Nov 24, 1954 in Sarajevo, Bosnie-Herz├ęgovine, Yougoslavie  |   Genres - Comedy Drama, Comedy, Drama, War

Share on

With an impressive string of internationally acclaimed features, Yugoslavian filmmaker Emir Kusturica became one of the most creative directors in cinema during the 1980s and '90s. Born in Sarajevo and educated at the distinguished FAMU Academy of Performing Arts in Prague, he began directing Yugoslavian television shows before making an auspicious feature-film debut in 1981 with Do You Remember Dolly Bell?, which won the prestigious Golden Lion at that year's Venice Film Festival. His sophomore film, When Father Was Away on Business (1985), earned a Golden Palm at Cannes, five Yugoslavian Oscar equivalents, and was nominated for an American Academy award for Best Foreign Film. In 1989, he earned even more accolades for Time of the Gypsies a penetrating but magical look into gypsy culture and the exploitation of their youths. Kusturica continued to make highly regarded films into the next decade, including his American debut, the absurdist comedy Arizona Dream (1993) and the Golden Palm-winning black comedy Underground (1995). In 1998, he won the Venice Film Festival's Silver Lion for Best Direction for Black Cat, White Cat, an outrageous, farcical comedy set in a Gypsy settlement on the banks of the Danube.

Known as much for his political activism as his filmmaking in his native country, Kusturica spoke out against the Serbian right/ultranationalist movement on many occasions. He once challenged the leader of Serbia's ultranationalist movement, Vojislav Seselj, to a high-noon duel in the heart of Belgrade. Seselj declined, saying that he "didn't want to be accused of [the] murder of an artist."

Movie Highlights

See Full Filmography

Factsheet

  • D'origine serbo-musulmane, il a choisi en 2005 de se faire baptiser dans l'église orthodoxe serbe, sous le nom de Nemanja.
  • Après ses études de cinéma à Prague, il rentre à Sarajevo et travaille pour la télévision d'État.
  • Il se fait connaître avec son premier long-métrage, Te souviens-tu de Dolly Bell ? qui lui permet de remporter le Lion d'or de la première oeuvre à Venise ainsi que le prix FIPRESCI.
  • Il a remporté la Palme d'Or de Cannes à deux reprises : avec Papa est en voyage d'affaires (1985) et Underground (1995).
  • Invité aux États-Unis par Milos Forman pour donner des cours à l'Université de Columbia à la fin des années 1990, il y réalise son film américain, Arizona Dream. La conception du film est d'autant plus difficile qu'au même moment il assiste, impuissant, aux premiers événements de la guerre en Yougoslavie.
  • Goran Bregovic a signé la bande originale de plusieurs de ses films, mais suite à de nombreux désaccords, les deux hommes ont choisi de ne plus collaborer.
  • Les Tziganes sont omniprésents dans ses films : après leur avoir dédié deux films (Le temps des Gitans et Chat noir, chat blanc), il continue à inclure leur musique dans la bande-son de toutes ses oeuvres.
  • Depuis 1998 il se produit régulièrement sur scène avec le groupe No Smoking Orchestra, qui a également produit la musique de plusieurs de ses films. Le groupe est issu de la décomposition du groupe rock yougoslave Zabranjeno pušenje, avec lequel il s'était déjà produit dans les années 1980. Son fils, Stribor, est également batteur du groupe.
  • En 2005, il ouvre une école de cinéma dans le village qu'il a fait construire, baptisé Küstendorf (ou encore Drvengrad, le village en bois). Ce village a permis de valoriser les lignes de voie ferrée construites pour le tournage de La vie est un miracle.
  • Il s'est attelé à la construction d'un nouveau village, Andrićgrad, reconstitution du village mis en scène dans le roman prix Nobel de littérature, Le pont sur la Drina, d'Ivo Andrić. Le village devrait être terminé pour la fin 2014.